Les méthodes naturelles pour soigner les verrues plantaires

Publié le 9 avril 2020

Le papillomavirus humain est un virus qui infecte notre peau et qui est à l’origine des verrues. Les deux tiers des verrues disparaissent généralement spontanément, parfois elles peuvent revêtir un caractère chronique, mais l’inconfort qu’elles engendrent, la douleur, leur multiplication et leurs complications peuvent nous amener à les traiter.

Comme son nom l’indique, la verrue plantaire se situe sous le pied et se situe sans la couche externe de la peau, l’épiderme. Pour faire disparaitre une verrue, inutile d’acheter des médicaments coûteux ! Contre les verrues, il existe des remèdes naturels incroyables et efficaces que l’on trouve pour la plupart dans nos cuisines.

Verrues plantaires : les 7 remèdes pour les soigner au naturel

  • L’ail : Coupez une gousse fraîche en deux et frottez la verrue avec la partie exposée et juteuse de la gousse.
  • L’huile essentielle de tea tree : Verser 1 à 2 gouttes de tea tree sur un coton tige. Appliquer sur la verrue en veillant à ne pas dépasser sur la peau saine. Faites ceci deux fois par jour jusqu’à amélioration (sans dépasser 3 semaines consécutives).
  • La peau de banane : Découpez un morceau de pelure de banane de la taille de votre verrue et posez-la dessus. Maintenir avec un bandage et laissez agir toute la nuit. A recommencer chaque soir jusqu’à disparition de votre verrue.
  • La pomme de terre : Prenez une pomme de terre, la couper en deux, et frottez la verrue pendant 3 à 5 minutes, deux fois par jour, pendant 15 jours.
  • L’oignon : Coupez un oignon en deux. Frottez votre verrue avec pendant 1 minute. Recommencez chaque jour jusqu’ à ce que votre verrue ait disparue.
  • Le gros sel : Salez votre verrue. Oui ça marche ! Nettoyez votre verrue à l’eau et au savon. Séchez. Frottez la verrue avec 1 poignée de gros sel pendant quelques minutes et renouvelez chaque soir jusqu’à disparition complète. Si vous aimez les bains de pieds, trempez tout simplement vos jolis petits petons une dizaine de minutes dans une bassine remplie d’eau chaude mélangée à deux ou trois poignées de gros sel. A renouveler jusqu’à disparition complète.
  • L’huile de ricin : Appliquez un peu d’huile de ricin directement sur la lésion à traiter et protégez la zone à l’aide d’un pansement. A renouveler chaque soir jusqu’à ce la verrue sèche et tombe.

Idées de produits naturels à faire vous-même :

  • Mélangez une petite quantité de macérât huileux de millepertuis avec 5 gouttes d’huile essentielle de tea trea dans un bol (vous pouvez garder ce mélange quelques jours). A l’aide d’un coton tige tapotez la verrue imbibé du mélange. 2 à 3 jours suffisent pour faire noircir la verrue et la sécher complètement.
  • Dans un bocal mettez de l’écorce de citron immergez dans du vinaigre blanc. Laissez macérer au moins 8 jours. Avant de vous coucher coupez un morceau de cette écorce de la largeur de votre verrue (pas plus !) et placez-le sur votre verrue. Couvrez avec un coton et immobilisez le tout avec un bandage. Laissez poser toute la nuit. A renouveler 1 fois par semaine jusqu’à disparition de la verrue.
    Prévenir les verrues plantaires chez l’enfant
    Un bon système immunitaire est la meilleure manière de prévenir les verrues plantaires. Les enfants ayant un système immunitaire moins efficace que les adultes, il est judicieux de vérifier chez l’enfant :
  • Le sommeil : Un mauvais sommeil entraîne une déficience immunitaire.
  • La nutrition : Une alimentation trop grasse et trop sucrée affecte l’immunité.
  • Le stress : Un enfant stressé affecte aussi le système immunitaire.
  • L’activité physique au grand air : Le soleil amène de la vitamine D et la vitamine D permet l’activation du système immunitaire de défense.

Les traitements naturels locaux ne doivent être utilisés que sur de courtes périodes. Si vous souhaitez associer la médecine conventionnelle à ces traitements naturels, il est conseillé de le signaler à votre médecin traitant. Si vos verrues persistent ou s’aggravent, demandez conseil auprès d’un dermatologue spécialiste qui pourra procéder à une biopsie et s’assurer ainsi qu’il ne s’agit pas d’un cancer.