Sciatique : que faire? Comment la soulager naturellement ?

Publié le 1 janvier 2020

Sacré nerf sciatique ! Quand on le sent, on le sent fort, il nous fait mal et nous fait ressembler à un ancêtre. On n’a pas la canne, mais on se tient comme si… La sciatique c’est une douleur qui part du dos ou d’une hanche, qui passe par la fesse et qui descend ensuite dans la jambe et ensuite parfois jusqu’aux orteils. La douleur est telle qu’elle nous empêche parfois de nous lever, de déplacer notre jambe, de monter ou descendre les escaliers. Faiblesse, picotements et engourdissements s’en suivent, parfois même incontinence urinaire et/ou fécale. Une crises de sciatique survient en général entre 30 ans et 50 ans, mais les jeunes et les femmes enceintes ne sont pas toujours épargnés.

La sciatique et ses causes :

Le nerf sciatique est le plus gros et le plus long nerf de notre corps. Il débute à plusieurs niveaux dans la colonne vertébrale, poursuit son chemin dans la fesse, descend dans la cuisse et se divise à l‘arrière du genou pour descendre jusqu’au mollet ou le pied. Les causes principales d’une sciatique sont :

  • Hernie discale (dans la majorité des cas).
  • Arthrose lombaire.
  • Fracture ou un tassement vertébral.
  • Maladie dégénérative du disque intervertébral.
  • Traumatisme.
  • Sédentarité.
  • Position assise prolongée.
  • Port de chaussures à talon trop haut.
  • Mauvaise posture lors de transport de charges lourdes.
  • Pression sur la colonne vertébrale due à la grossesse ou à un surpoids.

Les causes d’une sciatique sont si nombreuses que la soulager reste complexe. Heureusement une sciatique disparaît d’elle-même dans 80 % des cas. Si votre sciatique vous le permet bougez ! Sans faire des folies de votre corps essayez de vivre normalement.

Sciatique : que faire? La soulager naturellement !

Les médicaments spécialisés pour la sciatique fournissent des effets temporaires. Pensez alors médecine naturelle, hygiène de vie et recettes de grand-mère pour la faire disparaître.

L’acupuncture

L’acupuncture est une pratique de plus en plus utilisée pour soigner la sciatique. L’acupuncture consiste à planter de petites aiguilles sur des points très précis du corps et notamment pour la sciatique sur l’un des points appelé Ling. Ce point est situé sur la partie supérieure de la main (main gauche pour une sciatique touchant le côté droit, et inversement), dans le creux entre le pouce et l’index. Vous pouvez stimuler vous-même ce point en appuyant votre pouce à cet endroit précis.

L’aromathérapie

Les huiles essentielles peuvent soulager efficacement toutes les douleurs d’origine nerveuse, et notamment celle de la sciatique. En plus de soulager la douleur, elles amélioreront votre circulation sanguine pour une récupération plus rapide. Il est important d’appliquer ces huiles rapidement pour ne pas voir la douleur s’installer et augmenter.

Pour une gestion de la douleur optimale il est conseillé d’appliquer en quantité suffisante et sur les zones à traiter les huiles essentielles pures, quand les huiles essentielles ne sont pas trop irritantes, sans les diluer.

  • Menthe poivrée : La puissante propriété antalgique local de la Menthe poivrée diminue la douleur d’origine nerveuse et procure un soulagement très rapidement. Utilisation : 1 goutte d’huile essentielle de menthe poivrée en application locale sur la zone atteinte.
  • Gaulthérie : L’huile essentielle de Gaulthérie est un puissant anti-inflammatoire, antalgique et antispasmodique. Elle doit son efficacité à la présence d’une molécule proche de celle composant l’aspirine. Utilisation : Mélangez 3 gouttes d’HE de Gaulthérie à 10 gouttes d’huile végétale d’Arnica. Appliquez en massage doux le long du nerf sciatique. Renouvelez 3 à 4 fois par jour jusqu’à amélioration de la douleur.
  • Eucalyptus citronné. L’huile essentielle d’eucalyptus citronné est très utile pour soulager tous les états inflammatoires. Utilisation : Diluez 5 gouttes d’HE d’Eucalyptus citronné dans 10 ml d’huile végétale de Calophylle** en massage sur la zone douloureuse.

Attention : les huiles essentielles ne doivent pas être utilisées sur des terrains allergiques, chez l’enfant de moins de 12 ans et chez les femmes enceintes ou allaitantes.

L’ostéopathie

Lors d’une séance d’ostéopathie, le praticien va d’abord définir quels organes ou zones de votre corps sont déplacés, tendus ou crispés. Il utilisera différentes techniques pour remettre les zones concernées en place. Comme les autres pratiques basées sur les massages, étirements ou manipulations, l’ostéopathie a l’avantage de ne présenter aucun des effets secondaires ni les accoutumances que l’on peut avoir avec la prise de médicaments.

Le yoga

Certaines postures de yoga sont très bénéfiques pour une sciatique. En musclant le bas de votre dos et étirer ceux des jambes, les postures Le yoga vous aideront à retrouver de la souplesse, à réduire la pression sur le nerf sciatique et à soulager vos douleurs.

Quelques exercices et étirements

  • Allongé sur le dos, ramenez doucement vos deux genoux vers la poitrine et entourez-les de vos bras. Faites le dos rond et maintenez cette position pendant 30 secondes. Répétez ce mouvement trois fois.
  • Allongé sur le dos, pliez les jambes, pieds à plat. Collez le bas du dos contre le matelas. Tenez cette position 5 secondes puis relâchez. Répétez une dizaine de fois.
  • Allongé sur le dos, jambes tendues mais pieds fléchis, levez le genou droit vers votre poitrine et placez vos mains derrière le genou. Tirez doucement votre genou (droit) vers l’épaule gauche et maintenez cette position pendant 30 secondes. Répétez ce mouvement trois fois. Faites de même avec la jambe gauche en ramenant votre genou gauche vers l’épaule droite. Maintenez cette position pendant 30 secondes et répétez ce mouvement trois fois.

3 recettes de grand-mère

1- Écrasez 4 gousses d’ail et les faire cuire à feu doux dans 200 ml de lait que vous rajoutez petit à petit. Dès que le lait bout, retirez du feu. Si vous désirez sucrer ce breuvage, ajoutez du miel. Prenez ce remède 1 fois par jour et votre sciatique se fera vite oublier.

2- Faire un mélange de 5ml d’huiles essentielles de citron, cyprès, genévrier et romarin dans 100ml d’huile de sésame. Massez la zone concernée avec votre mélange.

3- Faire un mélange de 30 gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée et de camomille Romaine. Rajoutez 45 gouttes d’huile essentielle d’Eucalyptus Citronné et 130 gouttes de macérât huileux de Millepertuis. Massez la zone concernée.

Comment évitez l’apparition d’une sciatique ?

  • Dormez en chien de fusil, un coussin entre les genoux pour soulager vos disques vertébraux. Préférez un oreiller épais pour que votre tête reste dans l’axe de la colonne.
  • Si le nerf sciatique vous fait déjà souffrir avec une douleur qui descend dans la jambe (pas en dessous du genou), dormez sur le ventre pour vous soulager avec la cuisse ouverte sur le côté en prenant la position de la grenouille.
  • Pour sortir du lit, mettez-vous sur le dos, pivotez sur le côté et repliez les genoux, les pieds dans le vide. Basculer en poussant sur le bras pour vous aider à vous asseoir.
  • En cas de long trajet en avion ou en train, glissez un coussin derrière les lombaires et marchez toutes les heures.
  • Pensez à bouger et à marcher un peu lorsque vous devez rester longtemps assis.
  • Pour vous asseoir prenez appui sur les accoudoirs ou sur vos cuisses avec les deux mains. Une fois assis, votre dos doit reposer sur un dossier et les pieds sur le sol ou un repose-pieds.
  • Pour soulever du poids du sol, fléchissez d’abord les genoux  et soulevez ensuite en poussant sur les jambes et en gardant le dos bien droit.
  • ÉviteZ les talons hauts.
  • Mangez équilibré afin de ne pas être en surcharge pondérale, cela vous évitera les maux de dos.
  • Faites du sport style natation

Dans tous les cas, la sciatique n’est jamais à prendre à la légère. Si les symptômes persistent ou s’aggravent, n’hésitez pas à consulter votre médecin traitant.