Ménopause et fatigue : nos solutions pour aller mieux

Publié le 30 mars 2020

Ménopause et fatigue : on va toutes y avoir droit… Bouffées de chaleur de jour comme de nuit, nuits écourtées ou nuits sans sommeil, fatigue, prise de poids, corps qui change, qui s’alourdit, pertes de mémoire, difficultés de concentration, sècheresse de la peau… On dit Stop !

Soyez rassurés, des moyens existent pour surmonter la ménopause. Les traitements hormonaux viennent à bout de presque tous ces désagréments, mais n’est-ce pas dangereux ? Pour celles qui en sont persuadées, passons en revue les moyens à notre disposition pour surmonter sa ménopause, oublier sa fatigue et retrouver un équilibre intérieur.

Ménopause et fatigue : nos solutions anti-fatigue

La fatigue à la ménopause vient le plus souvent d’un sommeil de mauvaise qualité. Réveils à répétition, sueurs nocturnes, passages aux toilettes plus nombreux, difficulté ou impossibilité de se rendormir… Comme il devient compliqué de passer une bonne nuit de sommeil, au moment de se coucher on a peur de ne pas s’endormir et le cercle vicieux s’installe. On s’endort difficilement, on dort peu et mal, on se lève plus tôt et la fatigue nous tombe dessus, s’incruste et nos journées deviennent éreintantes.

Avoir une activité physique

Le renforcement musculaire et l’activité physique vous font non seulement garder la ligne et diminuer la fréquence des bouffées de chaleur mais enlève du coup la fatigue. Alors restons belle et élancée et profitons de la vie et de nos nuits au mieux.

Gérer son alimentation

L’alimentation anti-fatigue est une vraie solution pour régler le symptôme de la fatigue à la ménopause. Pensez toutefois à manger léger le soir et attendez au moins 2 heures après le repas avant d’aller vous coucher.

Boostez votre corps avec les agrumes, bourrés de vitamine C. Oranges, citrons, mandarines sont à consommer dans la journée et à éviter le soir. Pensez jus de fruits avec les kiwis, goyave papaye etc…C’est délicieux, ça nous hydrate et ça nous donne la pêche !

Consommez des légumes verts, riches en magnésium et vitamine B9. Épinards, oseille, chicorée,  choux verts ou choux de Bruxelles, brocolis, avocat, haricots devraient être dans nos assiettes systématiquement. Tous ces bons légumes nous font oublier notre fatigue et assure le bon fonctionnement de nos muscles.

Bon pour le moral et anti-fatigue, mangez des poissons gras. Ils nous amènent plein de protéines et enlèvent le stress : Saumon, maquereau, sardine, truite saumonée…

Faites-vous plaisir (avec modération) avec du chocolat noir. C’est bourré de magnésium. Céréales complètes et avoine sont une source d’énergie et ont des vertus tonifiantes.

Évitez l’alcool et le tabac, et réduisez votre consommation de caféine.

Salez vos aliments avec des sels aux algues ou aux plantes aromatiques. Aromatisez vos plats avec cerfeuil, cumin, persil, levure de bière. Si vous aimez les produits laitiers, préférez des laits végétaux, le kéfir et le yogourt de brebis. Sucrez avec du sirop d’agave. Prenez vos œufs cuits mollets, jamais cuits durs.

Ménopause et fatigue : la médecine douce ça marche !

La relaxation

A la ménopause il est important pour chasser la fatigue de savoir se relaxer et de relativiser. Toutes les méthodes de relaxation sont bonnes et en plus de faciliter l’endormissement donc d’accumuler moins de fatigue, la relaxation réduit la fréquence des bouffées de chaleur.

L‘aromathérapie

Pour un petit coup de fouet, versez sur un mouchoir quelques gouttes d’huile essentielle de romarin ou de citronnelle et respirez à fond. Pour faciliter l’endormissement et allonger vos nuits, massez doucement chaque soir au coucher votre plexus solaire avec une goutte d’huile essentielle de marjolaine.

L’homéopathie

SEPIA 9CH  et PLATINA 9CH combattent les bouffées de chaleur, la fatigue et la déprime. SEPIA OFFICINALIS agit sur la déprime et la fatigue. Le traitement par l’homéopathie ne peut être que personnalisé, mieux vaut donc vous en remettre à un homéopathe.

La phytothérapie

Les plantes anti-fatigue sont à utiliser seules ou en association en fonction de vos symptômes. Chaque plante médicinale présente ses indications et contre-indications, il est donc conseillé de prendre l’avis de votre médecin traitant avant.

Le romarin : Faites-vous préparer par votre pharmacien des gélules de fenugrec (150 gr) et de fenouil (100 gr) associé au romarin (100 gr),  une arme redoutable contre la fatigue permanente.

Gingseng ou Eleuthérocoque : Prenez l’une ou l’autre de ces plantes si vous ressentez une grande fatigue. Ne pas utiliser plus de 4 semaines d’affilées.

Gentiane, quinquina, cannelle font aussi des merveilles.

La racine de valériane : La valériane est recommandée pour soigner l’anxiété et les insomnies.

L’aubépine : Préparée en tisane c’est la plante incontournable contre l’anxiété, les palpitations et l’insomnie.

Le millepertuis : En tisane mettez 2 cuil. à café de tiges de millepertuis dans 150 ml d’eau bouillante, 1 ou 2 tasses par jour le matin et le soir. En teinture mère, gélules ou comprimés ne le prendre que sur recommandation médicale.

La fatigue et les insomnies sont de nature à casser un beau moral. Mais ne soyez pas fataliste, adoptez une attitude positive et réagissez. Ménopausée ou pas, vous êtes belle, vous avez le droit de vivre votre vie pleinement et tout ce qui vous passionne et vous fait rire vous aidera à rester jeune. Alors restez femme 100% et oubliez votre fatigue !