Recherchez un praticien spécialisé "Transpiration"

Affinez votre recherche

Consultez un médecin au moment voulu en cas de transpiration excessive ou faites-vous aider par des alternatives naturelles :

La sophrologie :

Si la transpiration a pour origine le stress, la peur, l’anxiété, la sophrologie propose d’apprendre à gérer ses émotions de façon durable. Elle permet de retrouver confiance et estime de soi en seulement 5 à 7 séances.

L’aromathérapie :

Dans le cas de sueurs excessives, les huiles essentielles sont très utiles: le Palmarosa réduit les odeurs, la Sauge Sclarée limite les sueurs due au stress et la Ciste resserre les pores de la peau. L’huile essentielle de Palmarosa quant à elle est le déodorant naturel par excellence !

Le yoga :

Si votre transpiration excessive est liée au stress ou l’anxiété, choisissez le Yoga pour réduire les occasions de stress. L’étirement, la torsion, la détention et la respiration ont tous des effets bénéfiques sur une transpiration excessive.

L’acupuncture :

C’est par une régulation énergétique du cœur, foie, poumon que vous viendrez à bout de vos transpirations excessives. L’acupuncture va la traiter selon si elle est d’origine fonctionnelle, lésionnelle ou iatrogène.

Alors même que la transpiration est une réaction naturelle du corps, la crainte de transpirer se transforme progressivement en une préoccupation obsessionnelle. Le stress en activant les réactions du corps met en marche de façon fréquente et brutale l’hyperhidrose, du grec hidrôs (qui signifie sueur) : mains moites, traces d’auréoles sur les vêtements, pieds trempés. Il arrive qu’un problème de santé ou une autre raison précise provoque une transpiration abondante. Dans ce cas, l’hyperhidrose est dite secondaire.

Comment contrôler sa transpiration :

Nous avons vu plus haut que le stress était la cause majeure d’une transpiration excessive. Alors si les médecines douces sont là pour la limiter, voici aussi ce que vous pouvez faire ou éviter :

  • Utilisez un déodorant ou un anti-transpirant.
  • Réalisez une toilette des zones sujettes à l’hyper-transpiration avec un savon doux1 à 2 fois par jour. N’oubliez pas de bien vous sécher pour éviter la macération et donc l’apparition de mycoses.
  • Changer de linge de lit et de serviettes régulièrement.
  • Privilégiez les vêtements amples en matières naturelles (coton, lin, laine).
  • Évitez l’alcool, le tabac, les aliments contenant de la caféine et la nourriture épicée. Évitez aussi l’ail, l’oignon, le curry qui peuvent donner une mauvaise odeur à la transpiration.
  • L’épilation réduit l’adhésion de la sueur aux poils.