Recherchez un praticien spécialisé "Maux de ventre / Intestin / Estomac"

Affinez votre recherche

Pour ce qui est de la médecine douce, elle peut aider à soulager ou traiter vos maux de ventre

Pensez néanmoins à consultez votre médecin si les symptômes vous paraissent évoluer.

Réflexologie

Rien de tel qu’un massage de la voûte plantaire pour venir à bout de certains maux de ventre comme les douleurs digestives, les brûlures d’estomac, les nausées ou les douleurs liées aux menstruations.

Acupuncture

L’acupuncture permet d’expliquer et d’éviter les troubles invalidants du mal au ventre car elle prend en compte l’interaction du corps avec les émotions, l’entourage et le milieu de vie.

Homéopathie

L’homéopathie apaise, traite et agit en profondeur sur vos maux de ventre. Elle agit efficacement et sans danger. Des solutions homéopathiques existent pour chaque pathologie.

Thalassothérapie

Les nouvelles cures de thalasso s’attaquent au mal de ventre chronique. Bichonnez votre ventre et votre cerveau avec des soins de thalassothérapie ultra-détente. En prime vous gagnerez un ventre tout plat !

Thermalisme

Une cure thermale ciblée appareil digestif améliorera le fonctionnement de votre appareil digestif et agira sur le fonctionnement de l’intestin et de l’estomac et la prévention des troubles associés…

Sophrologie

Les tensions nerveuses et le stress étant en grande partie responsables des différents maux de ventre, la sophrologie permet un travail en profondeur et assure un retour au calme de nos douleurs.

Hypnose

L’hypnose peut modifier ce qui s’active dans le cerveau quand vous avez une sensation digestive désagréable ou douloureuse. L´hypnose est très intéressante dans la prise en charge de la douleur.

Coaching Santé

Une fois validé avec votre médecin que vous ne souffrez d’aucune pathologie identifiable, vous pouvez essayer de modifier vos habitudes alimentaires et de vie avec un coaching santé. Le mal au ventre étant le plus souvent d’origine digestive et nerveuse, un coaching santé vous aidera à prendre soin de votre santé intestinale.

Il faut pouvoir différencier le mal de ventre passager (peur d’un examen, appréhension d’un match sportif, attente de résultats) de celui reliée à un syndrome de côlon irritable ou de colopathie fonctionnelle ou encore relié à une pathologie sous-jacente plus importante. Seul votre médecin pourra poser le diagnostic et vous orienter sur le traitement adapté ou un confrère plus spécialisé.

Prévenir le mal de ventre :

A éviter :

  • Les boissons gazeuses lors des repas. Les sodas et jus de fruits industriels.
  • Les gommes à mâcher ou chewing-gums.
  • Les aliments riches en lactose. Ils provoquent des gaz (sucre principal du lait et des produits laitiers).
  • Les aliments à haute teneur en fructose. Ils peuvent engendrer des ballonnements (miel datte, figue, confiture, pruneau, tomate, champignon etc…).
  • Les aliments avec pépins.
  • Les légumineuses en trop grande quantité (Lentilles, haricots, fèves…).
  • Les graisses cuites en excès.
  • Les additifs alimentaires et édulcorants.
  • Les aliments riches en gras. Ils provoquent de l’inflammation.
  • Si vous souffrez de flatulences ce sont les fructanes qui sont à proscrire (Blé, orge, pamplemousse, datte, prune, haricot noir, artichaut, ail oignon etc…).
  • Le chocolat. Il peut faire augmenter le reflux gastro-œsophagien.
  • Les épices et l’alcool.
  • Le stress. Il favorise la survenue de douleurs abdominales.
  • Les vêtements trop serrés au niveau abdominal.

Ensuite mangez lentement, très lentement. Non seulement ça évite gonflements, ballonnements, reflux, gaz mais en plus ça aide à mieux gérer son poids et ça favorise une bonne digestion.