Gueule de bois : 10 remèdes de grands-mères pour soigner la gueule de bois

Publié le 2 janvier 2020

La gueule de bois c’est maux de têtes, nausées, faiblesse, fatigue, transpiration excessive, diarrhées, vertiges, baisse de concentration. Le lendemain, on se sent tellement mal qu’on serait prêts à jurer, cracher, qu’on ne nous y reprendra plus !

C’est environ 8h après une bonne gueule de bois que l’alcoolémie baisse jusqu’à devenir nulle et c’est à ce moment que les symptômes sont les plus forts. Alors si c’est le week-end, on reste au lit, on traîne devant la télé, mais si on doit travailler c’est l’horreur ! On a une tête de déterré, mauvaise haleine, on se sent mal et on doit faire comme si tout allait bien. Dur dur, les lendemains de cuite !

Une dégustation modérée est la meilleure solution pour éviter la gueule de bois, mais s’il est trop tard pour se raisonner, pensez à la soigner avec des remèdes naturels.

Gueule de bois remèdes : les 10 remèdes contre la gueule de bois

  • Eau : Le meilleur moyen de soulager une gueule de bois, et d’éliminer les toxines dues aux excès, est de boire en abondance de l’eau, plate ou gazeuse et ceci régulièrement tout le long de la journée.
  • Prenez une douche tiède : c’est au lever, la deuxième chose à faire après avoir bu un grand verre d’eau. Frictionnez-vous avec un gel douche revigorant (lavande, citron, romarin).
  • Mangez des bananes ou des amandes, riches en potassium, pour retrouver du peps.
  • Citron : Afin d’éliminer les toxines accumulées, pressez le jus d’un citron que vous diluerez dans un peu d’eau tiède.
  • Miel : en tartine ou dans vos infusions. Ne lésinez pas sur le miel. Riche en fructose il vous aidera à sortir de cet état léthargique lié à la gueule de bois et à mieux éliminer l’alcool.
  • Huitres : Oui, oui, les huitres sont très riches en zinc et vont éliminer l’alcool présent dans votre organisme.
  • Oeufs : Sources de vitamines B et de cistéine (acide aminé qui aide à évacuer l’acétaldéhyde), les oeufs vont aider votre foie à se rétablir. Pensez donc omelettes et oeufs brouillés les lendemains de fêtes.
  • Bouillon salé : Préparez-vous un bouillon salé, pas trop gras et bio (légumes, boeuf ou poule). Même si vous n’avez pas faim, il fera des merveilles sur votre gueule de bois.
  • Les plantes : Certaines plantes, bien utilisées font de vrais miracles…
  • La menthe poivrée : L’huile essentielle de menthe poivrée est idéale pour le drainage hépatique. Elle  peut également soulager la sensation de soif et est l’alliée parfaite des céphalées.
  • Le gingembre : Respirez de l’huile essentielle de Gingembre directement au flacon pour faire disparaître les nausées.
  • Le basilic : L’huile essentielle de basilic favorise la digestion, prévient les reflux gastriques et limite les ballonnements. Mélangez 2 gouttes d’huile essentielle de basilic à 1 cuillère d’huile végétale, mettez le mélange sur le ventre et massez en rond tout doucement.
  • Le romarin : Le romarin permet d’améliorer la circulation sanguine cérébrale. Mettez une cuillère à café de feuilles de romarin dans un bol d’eau chaude et la laisser infuser 10 minutes. Filtrez et buvez trois tasses par jour jusqu’à la fin de vos symptômes.
  • La livèche : L’huile essentielle de livèche (ou céleri sauvage) est très utile pour nettoyer les fonctions digestives d’une consommation excessive d’alcool.
  • La marche : Marchez, faites du sport si vous y arrivez, mais surtout marchez et respirez de l’air pur ! L’oxygène accélère la destruction des particules d’alcool dans le sang.

Avant de démarrer une soirée arrosée :

  • Mangez une poire ou buvez un jus de poire avant de partir.
  • Préparez-vous une purée de pomme de terre. Consommer une purée de pomme de terre avant de boire peut aider à prévenir l’effet néfaste de l’alcool.
  • Dégustez une tisane au gingembre. Pelez et râpez au-dessus d’un bol un peu de racine de gingembre bio frais (environ 2 à 3 cm). Faites bouillir l’eau, et la verser dans le bol. Laissez infuser à couvert pendant une dizaine de minutes. Filtrez l’infusion et régalez-vous.

Pendant que vous buvez :

Voici ce qui pourrait aider votre organisme à accélérer le processus de digestion de l’alcool.

  • Mangez suffisamment avant de commencer à boire. Si vous buvez  de l’alcool avec le ventre vide, les risques de gueule de bois sont multipliés.
  • Vitamine C : On conseille généralement de prendre 1 g (1 000 mg) de vitamine C avant de consommer de l’alcool.
  • Buvez peu et lentement
  • Alternez verre d’alcool et verre d’eau.
  • Évitez les mélanges d’alcool.
  • Évitez les alcools forts en début de soirée. Evitez le whisky ou le ricard et préférez le champagne, le vin ou la bière. Mais n’oubliez pas qu’il est prudent de ne pas dépasser 2 à 3 verres d’alcool dans une journée.
  • Privilégiez les alcools de bonne qualité pour que votre gueule de bois soit moins sévère.
  • Réduisez votre consommation de cigarettes pendant que vous buvez. La nicotine augmente considérablement l’effet de l’alcool et empire l’effet gueule de bois du lendemain.

Trop d’alcool ce n’est pas rigolo, on vient de le voir, et rappelez-vous qu’il est possible de s’amuser sans en consommer… L’abus d’alcool est dangereux pour la santé.