Digestion difficile : les 15 conseils à suivre

Publié le 26 novembre 2019

Manger est un plaisir pour beaucoup, un besoin pour d’autres, une perte de temps pour certains. Épicuriens ou pas, une gestion difficile n’est jamais agréable. Voici comment y remédier !

Ventre qui gonfle ou qui gargouille, reflux gastriques, ballonnements, excès de gaz parfois très gênants, goût acide dans la bouche, douleurs, n’attendons pas que notre digestion devienne un ennui chronique pour prendre connaissance de ces conseils à suivre.

Digestion difficile, que doit-on éviter :

  • Bannissez l’eau pétillante et les boissons gazeuses
  • Evitez le lactose si vous y êtes sensible. Privilégiez le lait de riz ou de soja, riches en calcium.
  • Réduisez votre consommation de caféine, de chocolat et de thé et évitez les plats riches en graisse. Les aliments gras sont difficiles à digérer. Les aliments qui fermentent comme l’ail, l’oignon ou le chou vont mettre à mal également votre digestion.

Quels aliments choisir ?

  • Consommez des fibres : fruits frais ou secs, légumes, noix, , haricots secs cuisinés et céréales complètes.
  • Mangez de l’ananas, du  kiwi, du cresson ou de l’artichaut.
  • Parfumez vos plats de romarin et de menthe.
  • Épicez vos plats mais pas avec n’importe qu’elle épice. Privilégiez le curcuma, la cardamome ou le cumin.
  • Consommez des probiotiques. Les probiotiques aident l’intestin à assimiler les aliments : kéfir, yogourt, tempeh, choucroute ou bien sûr les compléments alimentaires bio à base de Probiotiques. Les  probiotiques peuvent  être consommés quotidiennement de façon préventive, en prenant des pauses de quelques semaines à l’occasion.

Que faire ou ne pas faire pour éviter une mauvaise digestion :

  • Prendre le temps de manger et de bien mâcher. La mastication est primordiale car elle entraîne la sécrétion des sucs digestifs et facilite le travail du système digestif.
  • Manger assis et au calme. Même si l’envie vous prend de faire votre repas allongé comme certains membres de la haute société de la Rome antique, ne suivez pas cet exemple. Manger allongé ou debout est à proscrire ! Se coucher directement après manger aussi. Cela provoque des brulures d’estomac et aggrave les reflux gastriques.
  • Evitez le stress. Plus facile à dire qu’à faire c’est vrai, mais sachez qu’en situation de stress le système nerveux sympathique prend le dessus et fait ralentir la digestion, affecte la motricité de l’intestin grêle et accéléré le transit au niveau du côlon.
  • Bougez pour accélérer votre transit intestinal.
  • Allez aux toilettes dès que le besoin s’en fait ressentir. Se retenir peut provoquer certains troubles digestifs.
  • Buvez beaucoup d’eau. Un apport liquide de 2 litres par jour est nécessaire à un adulte pour bien digérer et éliminer.
  • Si vous devez vous reposer, allongez-vous sur le côté gauche.

Les remèdes naturels pour éviter une digestion difficile :

Prenez de la poudre d’orme rouge : 1 à 2 cuillerées à café de poudre d’orme rouge dans un verre d’eau chaude est idéale pour soulager les reflux gastriques et les digestions difficiles.                           

Préparez-vous une tisane menthe et mélisse : mettez 2cuillères à café de 1/2 de menthe, et 1/2 de mélisse dans une tasse d’eau bouillante. Laissez infuser 10 minutes. Ajouter 1/4 de cuillère à café de miel, et une goutte d’huile essentielle de citron. Buvez une tasse après chaque repas un peu lourd.

Plus d’aérophagie avec une tisane d’anis vert : versez une cuillère à café de semences d’anis vert dans 25 cl d’eau froide. Portez à ébullition, laissez bouillir 3 minutes et laissez infuser 5 minutes.

Oubliez votre foie avec cette tisane spéciale foie sensible : placez 3 ou bâtons d’aubier de tilleul du Roussillon dans 1 litre d’eau. Portez le tout à ébullition et laissez cuire à feu doux pendant 20 minutes. Retirez les bâtons. Transvasez dans  un thermos et ajoutez un jus de citron. A boire toute la journée pendant une cure de 15 à 20 jours.

La tisane anti lourdeurs : Verser 2 cuillerées à café d’anis vert  et 35 g de romarin dans 250 ml d’eau. Faites bouillir 3 à 4 minutes et laissez infuser 4 à 5 minutes. Filtrez. Rajoutez dans la tasse 1 tranche de citron et 1/4 à 1 cuillerée à café de miel d’acacia pour calmer les douleurs digestives, ou de miel de romarin si le foie est surchargé ou fatigué. Buvez 1 tasse après les repas.

Allégez votre ventre avec du thym : versez 2 cuillères à café de thym sec ou 3 de thym frais par tasse dans un peu d’eau. Faites bouillir et laissez infuser 3 à 5 minutes à couvert.  N’hésitez pas à ajouter un jus de citron dans votre tisane au thym avec un peu de miel de thym. Buvez une tasse après chaque repas.  Si de nombreuses recettes de tisanes ou infusions peuvent améliorer votre transit ou soulager vos maux d’estomac ou d’intestins, n’oublions pas que l’important est de garder un rapport normal à la nourriture. La norme est dans la mesure, l’anormal c’est lorsque la nourriture vient à régir tout dans votre vie. L’aphorisme émis par Socrate «  Il faut manger pour vivre et non vivre pour manger » devrait rester ancrer dans notre esprit…