Crises d’angoisse : quelles solutions ?

Publié le 16 mars 2020

Les crises d’angoisses arrivent sans crier gare et n’importe où. Dans notre voiture, dans la rue, chez soi, dans le métro, dans un ascenseur… Crises d’angoisse ou attaques de panique, elles nous gâchent la vie et notre rapport avec les autres. Bonne nouvelle, les crises d’angoisses peuvent se gérer.

Solutions aux crises d’angoisse :

La méditation :

La méditation permet de gérer son stress, mais également les crises d’angoisse. La méditation est tout à fait compatible avec d’autres types d’accompagnements thérapeutiques et permet de se centrer sur l’émotion en elle-même, de l’accepter et donc de l’éloigner.

Le yoga :

L’action du yoga sur l’anxiété est bénéfique, reconnue depuis des siècles et validée par des études scientifiques. On apprend à respirer, on prend des postures pour dénouer les tensions et on médite pour apaiser le mental. Très utile pour faire face à l’attaque de panique.

La sophrologie :

Pour lutter contre les crises d’angoisse, pensez à la sophrologie. Par des techniques de visualisation positive et des exercices de respiration la sophrologie va non seulement gérer notre stress et nos émotions mais nous amener des idées positives. Les séances de sophrologie  peuvent durer de quelques semaines à quelques mois, mais comme elle peut se pratiquer en totale autonomie, elle peut être utilisée dès que le besoin s’en fait ressentir ou pour prévenir d’éventuelles rechutes.

L’hypnose :

Le traitement par hypno-thérapie permet d’améliorer notre sentiment de sécurité intérieure et d’identifier l’origine de sa peur. Les pensées deviennent  positives et rationnelles. Grâce à l’hypnose, on peut se libérer facilement du stress et combattre les crises d’angoisse.

L’acupuncture :

L’acupuncteur intervient en venant avec une aiguille titiller des points de notre corps, généralement au niveau de la tête, du cou et du dos, et ainsi débloquer les nœuds. Il convient donc de trouver pour chaque patient le point de puncture efficace. Au moins trois séances sont nécessaires pour ressentir une nette amélioration.

Le shiatsu :

D’origine japonaise, le shiatsu est une méthode de pressothérapie pratiqué par un masseur, qui les yeux fermés, se concentre sur les points de pression et leur dosage.Le shiatsu permet de retrouver un équilibre entre corps, âme et esprit.

L’homéopathie :

3 granulés d’argentum napellus 15 à 30 CH au moment de la crise (n’hésitez pas à consulter un homéopathe pour un traitement personnalisé).

La respiration :

Desserrer ceinture et vêtement vous comprimant. Inspirez lentement et profondément par le nez en cherchant à gonfler le ventre comme un ballon puis en faisant monter l’air jusqu’aux épaules. Expirez ensuite très lentement par la bouche, les mains en coquille devant le nez et la bouche afin de réabsorber du gaz carbonique. Attendez 2 ou secondes et recommencez. Pour amplifier cet effet calmant respirez au-dessus d’un flacon ouvert d’huile essentielle de verveine citronnée ou d’ylang-ylang.

Le massage :

Versez 5 gouttes d’huile essentielle de marjolaine à coquille dans une cuillère à café d’huile végétale (calendula, amande douce…),   appliquez sur le plexus et massez au moins 2 minutes.

Le rhodiola rosea :

En prévention des crises de panique prenait du rhodiola rosea qui  aide l’organisme à mieux gérer le stress et qui a des effets  antidépressifs et anxiolytiques. Rhodiola pur (2 comprimés chaque jour, le matin ou à midi).

L’aubépine :

L’aubépine en préparation magistrale ou sous forme d’extraits de plantes standardisés est la plante phare des états anxieux et stressés.

La camomille :

Remède excellent contre le stress,vous pouvez l’utiliser en infusion. Vous pouvez  aussi passer une goutte de l’huile de camomille sous la plante de vos pieds ou le long de votre colonne vertébrale et en diluer quelques gouttes dans votre bain.

Le griffonia :

Utilisé en cure, en gélules ou en liquide, le Griffonia est une véritable alternative aux médicaments anxiolytiques de synthèse. Il vous aidera à soigner la dépression, le stress, l’anxiété, les crises de panique, les troubles alimentaires.

Le thé vert :

Le thé vert améliore l’humeur, la mémoire, il réduit la fatigue et accélère la réflexion et l’objectivité face aux situations stressantes. Pour limiter vos crises d’angoisses, buvez 5 tasses de thé vert par jour et n’oubliez pas que le thé vert a également des propriétés antivirales, permet de prévenir les maladies cardiovasculaires mais est aussi un allié minceur idéal.

Bien qu’efficace, toutes ces solutions ne pourront peut-être pas soulager totalement vos crises d’angoisse si  elles sont particulièrement douloureuses et très intenses.

Symptômes des crises d’angoisse

  • Manifestations physiques : palpitations, tachycardie, pâleur, sensation  d’étouffement ou d’étranglement, douleurs ou gênes thoraciques, douleurs abdominales, démangeaisons, nausées et vomissements, diarrhées, tremblements, frissons, sueurs, vertiges, vision altérée, maux de tête …
  • Manifestations comportementales : prostration, agitation sans but, déambulation …
  • Manifestations cognitives : peur déraisonnée, sensation de mort ou de catastrophe imminente, peur de devenir fou…

A long terme, les crises d’angoisse demandent :

  • Une bonne alimentation. Optez pour des produits naturels et bio.
  • Limitez votre consommation d’alcool, de cigarettes et de café.
  • Faites de sport. Soyez plus actif.
  • Soyez positif et acceptez-vous tel que vous êtes.
  • Trouvez quelqu’un à qui parler de vos crises d’angoisse.

Une crise d’angoisse peut durer de quelques minutes à quelques heures et peut cacher des désordres psychologiques ou des maladies organiques. Les crises d’angoisse peuvent résulter d’une maladie, d’un problème financier, familial, social ou d’une incapacité à affronter une situation qui nous fait peur et dont on ne connaît pas l’issue. Ses symptômes pouvant être associées à une pathologie grave, il est donc important d’éliminer tous les doutes et d’aller voir son médecin traitant qui pourra éventuellement vous prescrire des examens complémentaires.