Petits rituels pour mieux dormir la nuit : bébés, adolescents ou adultes

Publié le 26 novembre 2019

Le pilier de notre bien-être passe par le bien dormir. Passer des nuits sereines et réparatrices est aussi important pour vous que pour nos ados ou pour votre bébé. Dormir c’est essentiel, c’est agréable et ça recharge nos batteries.

Il nous faut donc bien dormir et trouver ce qui nous empêche de passer des nuits toutes douces et quels sont les rituels qui vont nous y aider.

Petits rituels pour mieux dormir la nuit : conseils et astuces

Aider bébé à mieux dormir :

  • Instaurez une heure de coucher régulière. Un enfant de moins de cinq ans ne devrait pas se coucher après 20 heures. Pour les moins de 3 ans ne sautez pas la sieste. Elle est déterminante pour leur faire passer une nuit câline.
  • N’habituez pas bébé à s’endormir dans vos bras ou contre votre ventre. Le tenir contre vous doit être réservé à le calmer.
  • Faites lui faire la différence entre le jour et la nuit. La nuit, évitez le bruit, chuchotez et éclairez sa chambre avec des lumières douces. Le jour, ne fermez pas complètement les rideaux et en dehors de sa chambre vivez normalement, les bruits du quotidien doivent arriver jusqu’à lui.
  • Passez lui des bruits blancs. Bruit d’aspirateur, du sèche-cheveux,  bruit de l’eau ou pour plus de facilité trouvez une playlist sur le net pour que bébé s’endorme illico presto.

Et ne pensez pas que plus vous coucherait tôt votre bébé plus il se lèvera tôt. Le réveil d’un bébé c’est avec le chant du coq : entre 6 et 7 heures du matin.

Mieux dormir la nuit chez les adolescents :

Si dormir est important pour nous ou bébé, mal dormir est très fâcheux pour les adolescents. Ils risquent de compenser le manque de sommeil par des grignotages et donc de prendre du poids. Ils auront du mal à se concentrer pendant les cours et verront leurs  résultats scolaires décliner. Résultats scolaires en baisse, prise de poids et voilà nos ados perdre davantage le sommeil. Un cercle vicieux à absolument éviter !

La libération de l’hormone du sommeil, la mélatonine, peut être décalée chez un adolescent. La mélatonine se libère pour vous et bébé en début de nuit, pour les ados elle peut se déclencher en fin d’après-midi ou tard le soir. Du coup, à 22h, l’ado se sent en pleine forme et ne ressent plus la fatigue.

  • Pas de grasse matinée le week-end. Si un adolescent se lève très tard le Samedi matin ou le Dimanche, il se couchera plus tard le soir suivant…
  • La lumière diffusée par les écrans empêche la sécrétion de la mélatonine. Evitez les écrans allumés après 21 heures.
  • Après 17 heures stop au café, sodas, alcool, boissons énergétiques ou très sucrées.Stop aussi au tabac.
  • Faites lui faire plus de sport après les cours.
  • Attention aux régimes amaigrissants qui peuvent être responsables des troubles de sommeil de l’adolescent.
  • Attention au stress, aux addictions :  n’hésitez pas à vous faire accompagner auprès de spécialistes du sommeil des ados .

Mieux dormir pour les adultes :

Quand on dort mal, on se lève ronchon, le visage fripé, les yeux rouges et nous voilà aussi agréable à regarder et à vivre qu’un dragon. Vite, reprenons figure humaine et charmons à nouveau notre entourage par des rituels tout simple :

  • Évitez les excitants à partir de 14 heures : café, thé, tabac, alcool.
  • Pas de sport le soir après 19 heures.
  • Faites des dîners légers.
  • Prenez un bain ou une douche tiède : 37 ° maxi.
  • Oubliez vos écrans le soir.
  • Maintenez votre chambre à une température de 19°,  idéal pour mieux dormir.
  • Adoptez pour vous coucher et vous lever la même heure et ceci le plus régulièrement possible.
  • Privilégiez une lumière douce et tamisée

Bien dormir est un art et un plaisir… L’art d’oublier nos soucis, l’art de mettre nos neurones au repos, le plaisir de se détendre, de dormir et de rêver d’un monde harmonieux, tout beau et tout doux.