Anxiété : que faire ? Médicaments ou médecine naturelle ?

Publié le 3 octobre 2019

L’anxiété est un état à la fois émotionnel et physique qui combine peur, malaise et inquiétude. Une anxiété légère et passagère est tout à fait normale et peut même être salutaire. Faire preuve d’anxiété permet de nous projeter dans d’éventuelles difficultés et donc à anticiper les solutions.

Juger de son niveau d’anxiété

L’anxiété légère

C’est une réaction face à la fragilité de la vie, à un événement inévitable, non maîtrisé, non contrôlé,  à tout ce qui menace notre corps, nos amis, notre famille et nos valeurs. Les troubles anxieux sont les troubles de santé mentale les plus répandus et le pire ennemi des anxieux c’est l’incertitude.

Anxiété, stress et dépression

Je suis  fatigué, stressé, anxieux sont des mots souvent lâchés dans des conversations quotidiennes. Cumuler plusieurs de ces états peut amener à une dépression et altérer la qualité de vie et le fonctionnement au quotidien. Ces symptômes, s’ils persistent, doivent être pris au sérieux, comme  il n’est pas normal d’être tout le temps anxieux.

L’anxiété sévère

L’anxiété sévère ou pathologique peut devenir invalidante. L’anxiété est sévère lorsqu’on vit dans un état d’inquiétude constant, que cette anxiété est incontrôlable et durable et qu’elle concerne au moins deux thèmes majeurs tels que le travail, la santé, l’argent, ou l’avenir… L’anxiété sévère peut provoquer une grande détresse et altérer de façon considérable  la qualité de vie.

Anxiété et attaques de panique

En forme aiguë, l’anxiété sévère peut déclencher des attaques de panique caractérisée par une importante crise d’angoisse associée à une impression de mort imminente. On perd alors le contrôle de soi, on a la sensation de devenir fou et on peut commettre un acte anormal comme se mettre à hurler ou irréversible comme se jeter par la fenêtre ou provoquer un accident …

Les différents symptômes de l’anxiété

Différents symptômes physiques peuvent apparaitre : fatigue, cœur qui bat à tout rompre, bouche sèche, maux de tête, douleurs musculaires, insomnies, sueurs… Les signes de l’anxiété varient d’une personne à l’autre. Sur le plan psychique, l’anxiété envahit l’ensemble du champ de la pensée.

Traitements médicaux de l’anxiété

Le traitement médical classique de l’anxiété consiste en une combinaison de médication et de psychothérapie. Prescription d’anxiolytiques, d’un suivi de thérapie, antidépresseurs etc… L’administration de certains médicaments comme les benzodiazépines peut s’avérer dangereuse et doit impérativement être prise en charge par un médecin ou un psychiatre.

Les grands systèmes thérapeutiques peuvent représenter un autre moyen de traitement : Médecine traditionnelle chinoise, Médecine traditionnelle vietnamienne et Médecine ayurvédique. Si vous recherchez un praticien afin de soulager votre anxiété, vous pouvez faire votre recherche directement sur le site d’Alternativ’Advisor.

Gérer naturellement son anxiété côté tête

  • Il vous faut comprendre ce qui déclenche votre anxiété et en établir les causes les plus courantes. Pour cela n’hésitez pas à écrire sur un carnet et à chaque sensation d’anxiété ce qui a pu la provoquer.
  • Prenez du recul face à cette anxiété et pensez à ce que vous ferez une fois la crise d’anxiété évanouie.
  • Appelez un proche et épanchez-vous.
  • Demandez l’aide d’un professionnel de santé afin de prendre en main votre bien-être mental.
  • Pensez à la méditation. Les propriétés apaisantes de la méditation se révèlent très utiles pour les personnes anxieuses.
  • Pensez hypnose, sophrologie, acupuncture ou yoga, c’est très bon pour soigner l’anxiété.
  • Privilégiez les relations positives et épanouissantes.
  • Accordez-vous des pauses douceur : spa, massage, hammam, thalasso… Écoutez de la musique relaxante, lisez un bon livre, jouez avec votre animal de compagnie… En un mot : faites-vous plaisir !

Gérer naturellement son anxiété côté corps

  • Respirez calmement et profondément, retenez votre souffle quelques secondes et expirer lentement.
  • Cherchez la chaleur. Par un thé, un sauna, un bain chaud…
  • Plonger vos mains dans de l’eau glacée ou s’en asperger le visage. La production de cortisol qui en résulte augmente et soulage l’anxiété.
  • Pleurer peut vous soulager et aide à faire passer la crise.
  • Pratiquez de l’exercice régulièrement. Le sport augmente l’estime de soi et le bien-être. Il abaisse le stress.
  • Au petit-déjeuner pensez protéines. Sautez ce premier repas fait baisser les niveaux de choline et augmente l’anxiété.
  • Limitez les apports d’alcool et de caféine.
  • Camomille, thé vert ou Lavande. Dès les premiers symptômes d’une crise d’angoisse  préparez-vous une tasse de camomille ou prenez quelques gouttes d’huile essentielle. Les effets apaisants sont garantis ! Une tasse de thé vert aurait la capacité de ralentir le rythme cardiaque et faire baisser la pression artérielle. La lavande est un puissant anti-inflammatoire émotionnel. Son extrait est à prendre toutefois avec modération…
  • Dormez suffisamment et si vous n’y arrivez pas pensez homéopathie, relaxation et phytothérapie…
  • Point anti-anxiété : Lorsque vous vous sentez anxieux, appuyez profondément dans le creux du pli entre votre index et votre pouce pendant quelques minutes. Même si c’est un peu douloureux, ce point d’acupression abaissera votre anxiété.

L’anxiété positive : Oui, l’anxiété légère peut être positive. L’anxiété légère, on l’a vu plus haut,  permet de pressentir le danger et de mieux s’adapter à la situation. Elle permet de prendre du recul sur les situations difficiles et peut générer de l’humour. Elle peut être aussi source de curiosité, de créativité et d’intuition. Si l’anxiété est créative, pratiquer l’art sous différentes formes permet de faire baisser le niveau de cortisol, l’hormone responsable de l’anxiété. Libérez donc votre créativité pour rester zen…